Hedy Lamarr

Beauté fatale de l’âge d’or des studios hollywoodiens, l’actrice Hedy Lamarr était aussi l’inventrice en 1942 de la technique du saut de fréquences pour sécuriser les communications, mais a tardé à être reconnue pour ce coup de génie.

Lors de son arrivée à Hollywood, les apparitions de Hedy Lamarr sur le grand écran font sensation. Elle joue dans Souvenirs de King Vidor et dans La Danseuse des Folies Ziegfeldgrand succès de 1941.

La même année, Hedy Lamarr propose un système secret de communication. Utilisable sur les torpilles radio-guidées, il permet au système de radio-transmission de changer régulièrement de fréquence, rendant presque impossible la détection de la torpille.

Ce principe est toujours utilisé dans les technologies d’aujourd’hui comme le positionnement par satellites avec les GPS, les liaisons chiffrées militaires, dans la technique du WIFI ou avec les smartphones.

Elle développe cette idée avec le compositeur George Antheil et propose le brevet afin d’aider les Alliés durant la guerre, le donnant libre de droit à l’armée américaine. Son idée ne fut mise en place chez les militaires que dans les années 50 un projet de détection de sous-marins. Lorsque le brevet est tombé dans le domaine public, un certain nombre de technologies l’ont réutilisé, notamment dans les téléphones portables.

Elle a reçu  le prix de l’Electronic Frontier Foundation américaine en 1997 et elle est entrée au National Inventors Hall of Fame en 2014.

© IMSG - Réalisation: Abilis Partners - 2019